fr   /   en

LE DEUXIÈME REGARD

LE-2E-REGARD-netb

L’édition 2015 du FIFIB a le plaisir d’accueillir pour la première fois le Prix du Jury « Deuxième Regard », du nom du jeune réseau de professionnels du cinéma (distribution, production, scénario…) ayant vocation à « soulever les stéréotypes de genre au cinéma ». Vaste programme pour nos cher jurés Valéria Golino, Céline Sciamma, Clémence Poésy, Yuksek et Thomas Salvador. L’équipe scrute la faible représentation des femmes dans le secteur et invite hommes et femmes à subvertir les normes et encourager l’égalité des sexes, à l’écran comme dans la profession.

Le Deuxième Regard organise des avant-premières et se fait de plus en plus entendre, que ce soit à travers la charte signée par les ministres de la Culture et du Droit des Femmes en 2013 ou la carte blanche que leur a donné la Fondation Kering au Festival de Cannes cette année. A la veille de l’ouverture du FIFIB, nous avons posé trois questions à sa co-fondatrice Bérénice Vincent pour faire le point.

Depuis vos débuts en 2013, quel est le bilan de l'association et quels sont vos chantiers en cours?

Il me semble que depuis nos débuts, la question de la place des femmes dans le cinéma est devenue visible, et c'est déjà un grand pas. Quand nous nous sommes lancés, beaucoup de personnes nous ont ri au nez, et pas mal d'entre elles réalisent aujourd'hui que c'est une problématique complexe mais réelle. Mais il y a encore un grand travail de sensibilisation à faire, et au delà des femmes, soulever les problématique de genre du côté masculin car je reste persuadée que la place des femmes ne bougera pas sans les hommes.

On parle de « film de femmes », d’ « écriture féminine ». Quel sont les malentendus, clichés, préjugés que vous voudriez dissiper autour du Deuxième Regard?

Qu'il y a un « cinéma de femme ». Leurs regards sont aussi multiples que celui des hommes. Quant au féminisme, ce n'est pas un gros mot et cela ne signifie pas assimiler les femmes aux hommes. Il y est simplement question d'égalité de droits.

Quels sont les films de 2015 qui vous paraissent avoir ce « deuxième regard »?

Nous mettons chaque mois en avant un film qui nous a interpellé, à travers une critique, une interview ou une avant première. Nous avons récemment mis en avant UNE SECONDE MERE d'Anna Muylaert, un portrait de Deniz Ganze Erguven (la réalisatrice de MUSTANG) ou encore SUMMER d'Alanté Kavaité et MUCH LOVED de Nabil Ayouch.

Propos recueillis par Léo Soesanto

http://www.ledeuxiemeregard.com

SOCIAL WALL