COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES

Du 19 au 24
octobre 2017

COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES

Édition après édition, la compétition internationale de longs métrages met en valeur de jeunes cinéastes à travers des premiers, seconds et troisièmes films. Plus encore que les années précédentes, il s’agit d’une véritable invitation à voyager aux quatre coins du monde, géographique et cinématographique : du Chili (Medea) à la Zambie (I Am Not a Witch), des rues de Tunis (L’Amour des hommes) aux hôpitaux iraniens (Disappearance), la compétition traverse les territoires kurdes en Turquie (Meteors), un appartement bourgeois à Athènes (Son of Sofia), la campagne portugaise (Soleil battant) et la banlieue anglaise (Pin Cushion), pour mieux s’enfoncer dans la jungle de l’île des Garçons sauvages. Un film au titre évocateur condense à lui seul tous ces voyages : Los territorios ! On les découvre comme dans un récit d’aventures, comme on tournerait les pages d’un journal ou comme on irait sous le soleil exactement. Mais parmi tous ces films, nul exotisme facile ou tourisme voyeur : seulement la rencontre d’un Autre, sans doute plus proche de nous qu’on ne le croit.

Les films
de la programmation 2017

Los territorios

Iván Granovsky

Une leçon interactive de géopolitique par Iván Granovsky : à travers différents voyages, ce jeune producteur, fils d’un grand journaliste argentin, enquête à sa façon sur la topographie et le caractère (absurde) des grands conflits mondiaux. Du Brésil en passant par la France et la Grèce, Iván Granovsky et son caméraman cherchent, parmi ce mic-mac, les solutions d’un avenir pacifiste. Un premier film habile, ludique et optimiste sur des sujets d’actualité brûlants.

19 octobre – 15:30 – Cinéma Utopia

20 octobre – 11:00 – Cinéma Utopia

Pin Cushion

Deborah Haywood

Iona, adolescente introvertie, vit à l’unisson avec sa mère Lyn, également sa meilleure amie. Fraîchement installées dans une nouvelle ville, les deux femmes rêvent d’un nouveau départ. Mais les choses s’enveniment quand Iona rencontre trois reines du lycée. Elle est prête à tout pour devenir leur amie. Sous couvert d’un univers délicieusement kitsch, Deborah Haywood explore la cruauté de l’adolescence dans une fable noire et amère. Quand Heathers croise les contes d’Andersen !

19 octobre – 18:15 – Cinéma Utopia

20 octobre – 14:30 – Cinéma Utopia

Disappearance

Ali Asgari

Une nuit à Téhéran, dans le froid hivernal, un homme et une femme se rendent d’hôpitaux en hôpitaux pour faire soigner la jeune femme. Son état de santé critique nécessite une intervention d’urgence. Premier long métrage d’Ali Asgari, Disappearance mêle habilement le thriller à l’intime. Son odyssée politique, teintée de mystère, se fait la chambre d’écho d’une société partagée entre tradition et modernité, au sein de laquelle la jeunesse peine à trouver sa place.

20 octobre – 17:00 – Cinéma Utopia

21 octobre – 14:00 – Cinéma Utopia

Les Garçons sauvages

Bertrand Mandico

Début du XXe siècle. Cinq garçons de bonne famille se comportent comme des sauvages et commettent d’odieux crimes. Ils sont repris en main par le Capitaine, le temps d’une croisière répressive sur un voilier. Les garçons sauvages accostent alors sur une île mystérieuse qui semble leur avoir jeté un sort étrange… Tourné à La Réunion, Les Garçons sauvages, premier long métrage de Bertrand Mandico, conjugue histoires fantastiques et histoires de genre et de sexualité à déconditionner. Un bijou queer en noir et blanc et en couleur, à mi-chemin entre Orange mécanique et Goto, Island of Love.

20 octobre – 20:30 – Cinéma Utopia

21 octobre –  11:00 – Cinéma Utopia

I Am Not A Witch

Rungano Nyoni

Refusant de répondre à une accusation de sorcellerie, une petite fille de 9 ans est envoyée de force dans un camp de femmes-sorcières. Rebaptisée Shula, la fillette est soumise à un sortilège qui l’empêche de s’enfuir. Elle est désormais au service du ministère du Tourisme et des Croyances Traditionnelles qui l’utilise à son gré. Dans une mise en scène onirique, I Am Not a Witch éreinte avec brio l’archaïsme d’une société moderne, écrasée par le poids des traditions et des superstitions ancestrales, du patriarcat et du tourisme exotique. Une fable satirique maligne à hauteur d’enfant.

21 octobre, 17:00 – Cinéma Utopia

22 octobre, 11:00 – Cinéma Utopia

Soleil Battant

Clara Laperrousaz, Laura Laperrousaz

En vacances au Portugal, Gabriel, Iris et leurs filles jumelles Emma et Zoé retournent dans une maison de famille. Bientôt, le passé et les rancoeurs du couple refont surface tandis qu’Emma découvre un lourd secret qu’elle ne peut partager avec sa soeur. Le premier film de Clara et Laura Laperrousaz (soeurs, mais pas jumelles), remarquées pour leur moyen métrage Retenir les ciels au Festival de Brive, est un beau conte sombre dont le paysage et l’atmosphère solaires contrastent avec les démons à l’oeuvre ici.

21 octobre – 20:30 – Cinéma Utopia

22 octobre – 14:00 – Cinéma Utopia

Meteors

Gürcan Keltek

Le réalisateur turc Gürcan Keltek revient sur les affrontements qui opposèrent de nouveau les Kurdes et les Turcs en 2015. La Turquie déploya, à cette occasion, la plus vaste opération militaire de son histoire. Signe divin ? Alors que le conflit grondait, une pluie de météores est venue s’abattre sur l’Anatolie. Film incantatoire en noir et blanc, ponctué de fulgurances visuelles et sonores, Meteors nous embarque dans un voyage sensoriel et expérimental où la mémoire fragmentaire dialogue intimement avec le politique.

22 octobre – 17:00 – Cinéma Utopia

23 octobre –  14:30 – Cinéma Utopia

Medea

Alexandra Latishev Salazar

Maria, la vingtaine, semble émotionnellement déconnectée de son quotidien, traversant sa vie avec une certaine monotonie : ses cours à l’université, ses entraînements de rugby, les soirées de beuverie… La jeune femme porte en réalité un secret, que tout le monde semble éviter de remarquer malgré la proéminence de son ventre. Liliana Biamonte est formidable dans ce portrait moderne d’une femme de notre époque, loin des représentations classiques du genre (genre humain et cinématographique). Un premier film puissant à la mise en scène au cordeau.

21 octobre, 17:00 – Cinéma Utopia

22 octobre, 11:00 – Cinéma Utopia

L’Amour des Hommes

Mehdi Ben Attia

À Tunis, Amel, une jeune photographe, file le parfait amour avec son mari Nabil. Un événement va lui faire réévaluer son rapport aux hommes, que ce soit avec son beau-père ou les jeunes messieurs qu’elle se met en tête de photographier. Le troisième long métrage de Mehdi Ben Attia est un beau portrait de femme libre, magnifiquement incarné par Hafsia Herzi. C’est aussi un film sur le regard : le regard affûté sur une société écartelée entre changements et tradition ; le regard épris de désir qui transgresse parce qu’il est le fait d’une femme ; le regard photographique qui fige les corps et le temps dans une suspension sublime.

22 octobre – 20:00 – Cinéma Utopia

 23 octobre – 11:00 – Cinéma Utopia

Son of Sofia

Elina Psykou

Sofia, immigrée en Grèce depuis deux ans, fait venir son fils de Russie. L’y attendent un bel appartement athénien et un beau-père, ancienne vedette de télévision sous la dictature, bourgeois conservateur et original. Les deux hommes se disputent l’affection de la femme aimée, dans une Grèce encore flamboyante, avant la crise économique. Elina Psykou dépeint une société cruelle et déchirée, entre réalisme magique, conte initiatique, huis-clos intime et grande tragédie moderne.

23 octobre – 18:00 – Cinéma Utopia

24 octobre – 11:00 – Cinéma Utopia