REPRISE DE LA SEMAINE DE LA CRITIQUE DU FESTIVAL DE CANNES

11 – 13
octobre 2018

REPRISE DE LA SEMAINE DE LA CRITIQUE DU FESTIVAL DE CANNES

Depuis 1962, la Semaine de la Critique, section parallèle du Festival de Cannes, se consacre à la découverte des jeunes talents de la création cinématographique, en mettant à l’honneur courts métrages er premiers, seconds longs métrages. Jacques Audiard, Alejandro González Iñarritu, Ken Loach, François Ozon, Wong Kar Wai ou plus récemment Julia Ducournau, David R. Mitchell, Santiago Mitre, Jeff Nichols ou Rebecca Zlotowski.
Cette année, le fifib lui rend hommage en programmant un long métrage et un programme de courts auparavant sélectionnés à la Semaine par l’éminent Léo Soesanto, également directeur de la programmation du fifib, illustrations passionnantes de cette nouvelle vitalité artistique.
☞ En partenariat avec la Semaine de la Critique

Les films
de la programmation 2018

Ultra Rêve

Bertrand Mandico, Yann Gonzalez, Caroline Poggi, Jonathan Vinel

FRA / 2018 / 82 Min

Trois courts, comme un rêve ultra-romantique dans un cinéma français accroché au réalisme. After School Knife Fight sonne la fin d’un groupe d’apprentis rockers et éveille les sentiments cachés de chacun. Les Îles fait dériver des désirs gigognes d’amants qui aiment être regardés et regarder. Ultra-Pulpe s’invite sur le tournage d’un film SF où l’Apocalypse est aussi dans les coeurs. Un même fil à la fois candide et subversif relie ces films à la beauté terrassante.

11 octobre, 18:00 – Cinéma Utopia

❢ En présence de Caroline Poggi et Jonathan Vinel 

Diamantino

Gabriel Abrantes, Daniel Schmidt

POR – FRA – BRA / 2018 / 92 Min

Diamantino est la star du football portugais, aussi précis au tir au but qu’un peu benêt dans la vie. Le voici entraîné à l’insu de son plein gré dans un sombre complot impliquant ses horribles soeurs jumelles, un savant spécialiste du clonage et une femme agent secret déguisée en réfugié homme. À la fois thriller barré, conte de fées queer, tract pro-européen et rêverie couleur pêche, Diamantino est au sport ce que Zoolander est à la haute couture — une déconstruction folle, pop et grisante.

13 octobre, 18:00 – Cinéma Utopia

❢ En présence d’Ulysse Klotz